Qui suis-je et dans quel état j'erre!

 

3 casquettes sur une seule tête… Quel est le lien? La vie et ce qu’elle met sur notre chemin !

Quand le train de « l’expression créatrice » est arrivé en gare…je ne l’attendais pas et je n’avais pas pensé une seule seconde que cette destination exotique était faite pour moi…mais la journée était belle, le paysage attractif, l’aventure excitante et j’ai embarqué à bord.

Ô surprise, c’était exactement l’endroit où m’épanouir. Alors j’ai creusé mon trou, construit ma cabane, délimité mon chemin…bref, je me suis installée et la sculpture a envahi ma vie.

Et voilà qu’en cours de route (après bien des années déjà) je me suis levée un matin en me disant que ce qui avait marché pour moi devait marcher pour l’autre et que j’avais envie de le transmettre.

Entre alors en gare le train de l’art thérapie… Mais késako l’art thérapie ?

C’est une forme de la psychothérapie qui utilise un médiateur (peinture, argile, écriture, théâtre, clown,danse…..) qui fait tiers en lieu et place de la parole ! Au lieu de dire, on fait et on fait toujours ce qu’on est, qui on est ! Bref, ce train m’a ramené sur les bancs de l’école et j’ai adoré ça ! Richesse de la pensée, de l’élaboration,de l’expérimentation…un monde de connaissance s’ouvrait à moi. Et que dire du bombardement émotionnel !!!J’ai rencontré alors des personnes en situation de handicap psychique. Ils m’ont émerveillés par leur authenticité, m’ont permis de me reconnecter à ma part d’enfance, ont favorisés un lâcher prisesalutaire…ils m’ont transformé et ont transformé mon œuvre. C’est à eux que je dois le surgissement des « Graines de Vie » et je les en remercie.

Mais comme dirait l’autre, ce train en cachait un autre…celui qui allait m’emmener dans les contrées reculées de la régression pleinement assumée : le clown !

Le clown, cette part de soi non conforme, qui se fout du « politiquement correct », cet être Con(dans toute sa noblesse), libre, fragile et fort à la fois, qui y croit mais échoue sans cesse, qui ne désire qu’aimer et être aimer…hors des préjugés, hors des masques sociaux, il vit dans l’ici et maintenant, dégagé de nos chaînes autant que faire se peut…car voyez-vous, c’est quand même du boulot avant d’y arriver …si un jour on y arrive !

Et voilà !

Depuis lors je jongle donc entre ces 3 mondes qui n’en sont qu’un car pour moi tout est lié, tout est cohérent.Je crée, j’expose, j’anime des ateliers (clown, argile…), des stages, en individuel et en collectif, avec des gens comme vous et moi, des jeunes en difficulté, des personnes en situation de handicap, et puis je clowne chaque semaine, en cours, et avec notre collectif « Les Cacs »(déambulation, scènes ouvertes…)Et je me dis que peut-être un jour, un autre train pointera son nez…ou pas…