Ateliers de développement personnel 

Des stages "Clown en soi"/clown théatre et des stages "Clown et Communication bienveillante"

S'exprimer, créer, s'autoriser et se transformer

 

 ...Le clown...

 

Pourquoi faire?

Contacter sa créativité là où elle en est, ouvrir son espace intérieur, sans jugement ni objectif de résultat. Aller se rencontrer autrement (ce n’est pas la finalité des productions qui nous intéresse mais le processus de l’émergence de l’expression).Créer, jouer, partager, libérer l’émotion, se faire plaisir, favoriser l’autonomie et l’estime de soi tout en s’appuyant sur la dynamique du groupe et sa richesse. Cadre confidentiel et sécurisant.

Avec qui ?

Art et clown thérapeute je vous accompagne avec toute la bienveillance et la confidentialité nécessaire à l’émergence de votre expression sans jugement ni objectif de résultat. Dans le respect le plus total de votre rythme, de vos résistances, de vos peurs et de toute la gamme des émotions qui surgissent, vous (nous) envahissent, je suis pleinement à vos côtés pour vous écouter, vous soutenir et m’émerveiller.

On fait quoi ?  

Des jeux visant à lâcher le mental qui nous encombre, des échauffements pour dérouiller les corps et s’amuser, des improvisations ludiques (avec costumation et nez…ou pas) en solo, duos, trios…(nous sommes tantôt « sur scène » tantôt public), des temps de parole (ou pas) pour partager librement nos ressentis.

A la rencontre de ton clown intérieur : Ouv’ rire l’espace et s’émouvoir, se rencontrer et partager, mettre le nez et s’envoler… Et enfin, s’autoriser à jouer ! Le clown accepte de laisser émerger ce qui vient là, dans l’ici et maintenant et de s’en saisir pour jouer. Il lâche les « masques sociaux », s’autorise à échouer (réussir n’est pas drôle!), attend, écoute, exagère, va jusqu’au bout en se jouant de tout avec la bienveillance et la poésie qui le caractérise.

  •  Aller se rencontrer autrement et se découv’rire sans risque
  • Se faire plaisir et s’émouvoir en toute sécurité
  • S’offrir un moment pour soi dans le respect de son propre rythme et vivre pleinement l’instant présent
  • Recontacter cette capacité enfantine à jouer sans enjeux
  • S’autoriser à laisser émerger ce clown en nous sans peur du ridicule ou de l’échec
  • S’écouter pour mieux s’entendre et se faire confiance
  •  Identifier  ses difficultés (réelles ou pas)et jouer avec
  • Accepter de prendre le risque du regard de l’autre sans se mettre en danger
  • Accepter de prendre le risque du regard sur soi et tenter le lâcher prise
  • Expérimenter  l’appui bienveillant  et empathique du groupe
  • Tester le jeu de la transgression et prendre sa place sans complexe.
  • Prendre de la distance pour voir plus clair.

 

                                


 Tout bientôt...

la nouvelle programmation de la rentrée 2017- 2018.

Patience...


 

Paroles de Clowns!

 

Voici un petit panel de témoignages des "bébés" clowns qui sont passés entre mes mains!!! Ces paroles de clowns sont ^pour moi très précieuses et j'ai souhaité vous les faire partager car elles parlent de ce qui se vit vraiment pour chacune dans le stage et lèvent certaines interrogations qui pourraient vous traverser...(mais qu'est-ce qu'on fait, comment ça se passe....)

Merci à chacune pour votre confiance, votre implication sans faille...quoiqu'il arrive ;) et du cadeau de vos mots  <3

* Le clown c'est :

sauter à pieds joints dans une flaque d'eau et éclater de rire

pleurer parce que sa meilleure amie du monde rit avec quelqu'un d'autre

chanter de tout son coeur, même faux, en public

être enfant et être adulte

se regarder et s'aimer

Et si je peux faire / être tout cela, c'est grâce à la confiance, le respect, et la bienveillance que sait créer Marie.

 Marie-Pierre D

 

* Un stage clown

Le 1er stage clown que j'ai vécu a été pour moi bluffant, j'ai adoré la joie la légèreté que cela a éveillé en moi.Guidé par une main de maître, Marie accompagne chacun à sa juste mesure.L'énergie du groupe est porteuse et qu'il est bon de pouvoir enfin laisser s'exprimer l'enfant en nous.Des fois dans le drôle, des fois dans le sérieux, le tout toujours dans l’accueil de l'instant.Le nez « de clown » le plus petit masque au monde est magique pour nous autoriser à lâcher nos masques, nos limites, nos conditionnements et ça fait un bien fou.Les autres stages de clown sont à chaque fois des aventures aussi palpitantes que différentes.Pour résumer « QUE DU BONHEUR »

Marie-Ange D

 

* “Le clown témoigne en permanence de ce qu'il vit. Regard.”

Voilà la phrase qui m'accompagne particulièrement et qui résonne ces jours-ci en moi.Je suis tout sourire donc de vous parler de cette belle expérience de l'ici et maintenant.Deux jours pour lâcher-prise, s'autoriser, se découvrir au dedans, s'essayer, se rater, en jouer, recommencer… J'ai beaucoup aimé habiter mon corps et ma voix, les déformer et les détourner. C'est pas facile, il y a des endroits où ça résiste mais c'est assez jouissif aussi !Le plus dur, c'est de calmer le juge intérieur qui souhaite tout contrôler et menace de censurer ce qui sort de l'or-dinaire.  Chausser son nez et sortir de la coulisse sans savoir ce qui va advenir c'est un peu comme être pieds joints au bord d'une falaise. Il y a la beauté aveuglante de la mer et puis, doucement, on distingue le chemin côtier et on l'emprunte.En tout cas, c'est un beau travail sur la liberté, la connexion à soi et à l'autre. J

Pauline P

 

* Le clown, un univers passionnant à explorer absolument ! De la profondeur et de la légereté, de l'impro. du travail sur soi, et de la joie...On devient vite accro. on ne peut plus s'en passer !Allez-y vous ne le regretterez pas! Un coaching de Marie Wermuth exigeant, rigoureux mais très bienveillant et accompagnant chacun à sa mesure pour le bonheur du groupe.Voilà ce que j'ai vécu en groupe fermé, expérience collective enrichissante, et je n'ai qu'un souhait, approfondir et continuer dès que possible...  

Sophie C


* J’ai suivi l’atelier mon clown émoi l’année dernière avec Marie. J’avais l’objectif de travailler sur ma timidité, pour avoir plus d’aisance avec mon corps et la prise de parole en public. Finalement j’ai trouvé beaucoup plus que ça ! J’ai découvert des choses inattendues sur mon clown (et donc sur moi-même ! ): des barrières qui tombent, de la spontanéité qui renaît, apprendre à lâcher le mental, à libérer sa créativité et son imagination. J’ai rencontré des difficultés mais aussi des moments de rire, d’apaisement et du plaisir à jouer.Des moments de difficultés accueillis par le regard bienveillant du groupe (des autres clowns) et accompagnées par le coaching et l’écoute de Marie, j’ai réussi à progresser à mon rythme. Une expérience très positive qui m’a donné envie de remettre ça cette année :)

Raphaëlle M

 

* Mon expérience de clown avec Marie Wermuth et le groupe est pour moi très enrichissante.J'y retrouve tout ce que je ne savais pas que j'attendais !Ce travail a changé ma vie de Clown et retentit sur ma propre vie.Il a commencé par un premier stage tellement révélateur de mon clown, tellement connecté aux autres, j'ai été accueillie avec une bienveillance remarquable, je me suis tout de suite sentie rassurée, confiante et motivée.Depuis, ce travail est devenu un besoin plus que plaisant, émouvant, pertinent, profond, je continue la deuxième année de groupe fermé, j'ai tant à apprendre encore sur mon clown, tant à apprendre des autres.

Nathalie C-R


 

 Stages Clown et Communication bienveillante 

 

Issue de Marshall B. Rosenberg (élève de Carl Rogers "écoute active"), la communication bienveillante nous propose des outils concrets pour favoriser une relation empathique et acceder à une communication "gagnant/gagnant".

-Observer concrètement les faits/situation

-Identifier son sentiment/ressenti

-Clarifier son besoin

-Faire une demande tout en accueillant le besoin de l'autre.

"La plupart d’entre nous avons été élevés dans un esprit de compétition, de jugement, d’exigence et de pensée de ce qui est « bon » ou « mauvais ». Au mieux, ces conditionnements peuvent conduire à une mauvaise compréhension des autres, au pire, ils génèrent colère, frustration, et peuvent conduire à la violence. Une communication de qualité entre soi et les autres est aujourd’hui une des compétences les plus précieuses.Par un processus en quatre points, Marshall Rosenberg met ici à notre disposition un outil très simple dans son principe, mais extrêmement puissant, pour améliorer radicalement et rendre vraiment authentique notre relation aux autres.Grâce à des histoires, des exemples et des dialogues simples, ce livre nous apprend principalement : à manifester une compréhension respectueuse à tout message reçu ; à briser les schémas de pensée qui mènent à la colère et à la déprime ; à dire ce que nous désirons sans susciter d’hostilité et à communiquer en utilisant le pouvoir guérisseur de l’empathie.Cette nouvelle édition est par ailleurs enrichie d’un important chapitre sur la médiation et la résolution des conflits.Bien plus qu’un processus, c’est un chemin de liberté, de cohérence et de lucidité qui nous est ici proposé !Formé à la psychothérapie psychanalytique et docteur en psychologie clinique, Marshall B. Rosenberg a fondé en 1984 le Center for NonViolent Communication (CNVC), organisation internationale œuvrant pour la paix dans plus de 60 pays, et en a occupé pendant de nombreuses années la fonction de directeur des services pédagogiques. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont le best-seller Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs), vendu à plus d’un million d’exemplaires à travers le monde. Il a été distingué pour son action par de nombreux prix. Il est décédé en 2015" (4ème de couverture "Les Mots sont des fenêtres")

 


  Et aussi...

Séances individuelles ou en groupe de développement personnel et/ou d'art thérapie 

Enfants, adolescents, adultes.

Personnes valides et/ou en situation de handicap.