Connais-toi toi même" disait Socrate...certes, mais comment y parvenir?

Nous apprenons à nous connaitre depuis le premier jour de notre venue au monde jusqu'au dernier souffle de notre vie. Cela passe par les choses les plus banales de notre vie quotidienne (nos goûts et préférences, nos répulsions et nos attirances...humaines, littéraires, culinaires, artistiques...) mais il reste souvent des lieux inconnus de nous-mêmes,  lieux ressources qui ne demandent qu'à émerger jusqu'à notre conscience.

La parole est sans aucun doute un levier puissant de changement ...parfois, à l'écoute de ce que nous verbalisons, un déclic se produit, une prise de conscience jusqu'alors non identifiée, surgit...et cette parole envoyée "dans le monde" à voix haute est parfois surprenante, toujours pertinente. C'est aussi le cas dans ces espaces de paroles qui encadrent les séances art-thérapeutiques, psychothérapeutiques, psychanalytiques.

Mais la parole se choisit, se contrôle, s'élabore en fonction de ce que nous voulons donner à "voir" de nous-mêmes à l'autre. Certes, quelques lapsus nous échappent parfois, ou alors un flot de parole se déverse ne laissant aucune place au silence de peur de ne savoir qu'en faire ou encore à l'inverse, un silence lourd et pesant duquel pas un mot n'arrive à jaillir... Mécanismes de défense, résistances, notre inconscient a décidé de nous protéger de l'envahisseur qui risque de mettre en péril notre sensé schéma habituel... notre sacro-sainte zone de confort!

Quelle prise de risque en effet que de tenter de nous réajuster au moment présent, au plus près de nous.

Socrate enseignait la maïeutique (accouchement de soi-même, "art de faire éclore les grandes pensées, d'accoutumer les esprits par l'exercice à chercher et à connaître leurs facultés") présumant que cette connaissance est déjà implicitement en nous.

 

Une des plus grande difficultés du clown c'est de s'autoriser à accéder à la part la plus libre de soi, libre de nos propres entraves, de nos nos appréhensions quotidiennes, libre de nos "pare-être"...du moins autant que faire se peut!

Quand ça peut pas, comme tout clown qui se respecte, on s'accroche, on n'abandonne rien!

Et quand ça peut, quelle aventure magique, quel bonheur, quel sentiment de libération!!!

 


 

Ode aux clowns du groupe fermé

La 2ème année des clowns du groupe fermé vient de s'achever (snifff!)

Ce fut encore une bien belle traversée!

Les "nouveaux nez" ont super bien bossé,

se sont accrochées tout au long de l'année

même quand c'était pas gagné

et z'ont fini en beauté:

se sont courageusement lancées,

toutes endimanchées,

sur les chemins esparpés ...

du café d'à côté!!!

Z'ont rien lâché,

n'ont pas abandonné,

se sont même fait draguer!

Que ce fut bon d'assister à cet apéro-nez!

Bref, quelle joie, quelle fierté,

que de beaux moments passés à nouveau à vos côtés!

Merci les clowns

Et quelques pas de danse/échauffement pour vous en donner une petite idée!

 


 

 Mon clown'émoi

Ateliers et stages de développement personnel. 

 

A la rencontre de ton clown intérieur : Je clown, tu clown, on clown :
Ouv’ rire l’espace et s’émouvoir, se rencontrer et partager, mettre le nez et s’envoler…

Et enfin, s’autoriser à jouer !

Le clown accepte de laisser émerger ce qui vient là, dans l’ici et maintenant. Il lâche les masques sociaux, s’autorise à échouer (réussir n’est pas drôle!), attend, écoute, exagère, va jusqu’au bout, se joue de tout avec toute la bienveillance qui le caractérise.

  • Aller se rencontrer autrement et se découv’rire sans risque
  • Se faire plaisir et s’émouvoir en toute sécurité
  • S’offrir un moment pour soi dans le respect de son propre rythme et vivre pleinement l’instant présent
  • Recontacter cette capacité enfantine à jouer sans enjeux
  • S’autoriser à laisser émerger ce clown en nous sans peur du ridicule ou de l’échec
  • S’écouter pour mieux s’entendre et se faire confiance
  •  Identifier  ses difficultés (réelles ou pas) et jouer avec
  • Accepter de prendre le risque du regard de l’autre sans se mettre en danger
  • Accepter de prendre le risque du regard sur soi et tenter le lâcher prise
  • Expérimenter  l’appui bienveillant  et empathique du groupe
  • Tester le jeu de la transgression et prendre sa place sans complexe.
  • Prendre de la distance pour voir plus clair.

Pourquoi faire ? Contacter sa créativité là où elle en et ouvrir son espace intérieur. Aller se rencontrer autrement. Créer, jouer, partager, libérer l’émotion, se faire plaisir, favoriser l’autonomie et l’estime de soi tout en s’appuyant sur la dynamique du groupe et sa richesse. Cadre confidentiel et sécurisant. Ouvert à tous sans connaissance ni technique pré requise

Avec qui ? Art et clown thérapeute je vous accompagne avec toute la bienveillance et la confidentialité nécessaire à l’émergence de votre expression sans jugement ni objectif de résultat. Dans le respect le plus total de votre rythme, de vos résistances, de vos peurs et de toute la gamme des émotions qui surgissent, vous (nous) envahissent, je suis pleinement à vos côtés pour vous écouter, vous soutenir et m’émerveiller.

On fait quoi ?  Des jeux visant à lâcher le mental qui nous encombre, des échauffements pour dérouiller les corps et s’amuser, des improvisations ludiques (avec costumation et nez…ou pas) en solo, duos, trios…(nous sommes tantôt « sur scène » tantôt public), des temps de parole (ou pas) pour partager librement nos ressentis.


 Stages clown et communication non violente

En co-animation avec Marie-Ange Dufour, sophrologue, ce stage allie 2 outils au service de la relation pour une meilleure communication:

  • de soi à soi
  • de soi à l'autre

Vous y (re) découvrirez les axes et les outils majeurs de la CNV et du clown (didactiques et expérientiles)que nous "entrelaçons" tout au long du stage par le biais d'exercices CNV, de jeux et propositions clown. Corps, émotions, regards, ressentis...pour mieux se relier à soi et à l'autre. 

Le clown, le chacal et la girafe: saynètye de communication bienveillante

 

 

 


 

 

Spectacles Clown et Communication Bienveillante

Pour une meilleure communication: parents-enfants/couple/relations professionnelles...

Du "didactique" des outils de communication bienveillante illustré par le clown autour de situations/exemples du quotidien.

A destination des écoles, entreprises, associations, collectivités...

N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations.

 

Et pour les curieux... clickez...le live!!!

https://youtu.be/CqRPdwyvbBg